Anxiété : quand le corps s'emballe (témoignage)

Dernière mise à jour : avr. 11


Connaissez-vous la différence entre stress, anxiété, panique ? C'est l'in-ten-si-té. Chaque individu possède sa manière de gérer le stress de façon inconsciente. Pour certains il s'agira de faire une bonne séance de cardio régulièrement, d'autres mangeront un carré de chocolat supplémentaire. Les réactions instinctives prises pour garder le contrôle sont différentes en fonction du tempérament de chacun, mais aussi du seuil "acceptable" de stress accumulé. Certains tempéraments ont bien conscience de ce stress qui monte en eux car ils le voient influencer leur personnalité. D'autres sont si peu connectés à leur corps qu'ils ne font pas le lien entre prise de poids, problèmes de sommeil ou encore ulcère et infarctus ... Quand on dépasse notre seuil de tolérance au stress, on passe d'un état de stress chronique (qui est un état de tension permanente), à la tristement célèbre et impressionnante crise de panique. J'ai moi-même vécu ce type de souffrance (témoignage plus bas).


peur-inconsciente-monstre.jpeg

Qu'est-ce qu'une crise de panique ?

La crise d'angoisse ou crise de panique, c'est un un état de stress intense, menant jusqu'à une impression de mort imminente. Bouffée de chaleur, oreilles qui sifflent, tête qui tourne, mains moites, vertiges, palpitations, douleurs dans la poitrine, hyperventilation ... Elle peut durer plusieurs heures comme quelques secondes. Si la personne n'arrive pas à reprendre son calme face à ce corps qui s'emballe tout seul, elle peut finir par tomber dans les pommes.


Mon témoignage :

Je connais bien les crises d'angoisse. Ma première crise de panique s'est déclenchée le 02 Février 2017. On croit savoir ce que vit une personne qui traverse ce genre de crises, mais c'est faux. Tant qu'on ne l'a pas vécu soi-même, on ne peut pas comprendre cette traversée du désert. Quand ça vous arrive, vous êtes dans une telle détresse que votre entourage se sent souvent impuissant et désemparé.

tunnel-crise-d'angoisse.jpeg

Depuis ce jour je sais que mon seuil de résistance au stress a changé et s'est abaissé significativement. J'ai subi des crises d'angoisse quotidiennes pendant plusieurs mois. Mon corps était totalement déréglé, et je pouvais faire une crise n'importe quand, sans aucune raison apparente. C'était épuisant, déprimant, et effrayant. Un long tunnel sans fin.


A l'époque je n'ai eu que l'appui d'un médecin généraliste qui a voulu me mettre sous anxiolytiques. Honnêtement, les anxiolytiques face aux crises d'angoisse, c'est efficace, surtout quand on ne sait pas gérer ce phénomène. Mais ça ne fait que masquer les symptômes et il faut tôt ou tard prendre le problème à bras le corps si on désire revivre normalement.

Pour ma part je ne voulais pas devenir dépendante de cachets chimiques alors j'ai cherché comment survivre à ces crises ... par moi-même. Cela fait 4 ans aujourd'hui que j'ai fait cette crise d'angoisse paroxystique. Il m'arrive encore de sentir mon corps s'emballer comme autrefois, mais j'en vois les prémices, les premiers signes, et la plupart du temps je sais comment court-circuiter l'emballement qui me traverse avant que le tsunami émotionnel ne m'emporte avec lui.


Mon accompagnement en tant que thérapeute :

En tant que naturopathe qui témoigne, je tiens à rassurer les personnes qui vivent un trouble anxieux généralisé : on peut s'en sortir. C'est long, épuisant physiquement et parfois démoralisant, mais un avenir serein est possible. Surtout, ne rester pas seul face à ce problème. Il n'y a aucune honte à vivre ce genre d'expérience transcendante. Elle vient nous apprendre à nous écouter davantage.


solutions-anxiété.jpeg

Il importe de faire de vous-même une priorité, et de changer votre hygiène de vie sur tout ce qu'elle a d'anxiogène :

- Cela passe par un changement d'alimentation, avec la suppression totale des drogues et excitants et la réduction massive d'aliments raffinés ou industriels à basses vibrations.

- Cela passe par un aménagement de temps de calme, de silence, de repos, de solitude. Un espace et un moment à vous, ou vous êtes en totale sécurité. Cela implique d'évacuer les écrans, les parfums chimiques, les sources lumineuses agressives, la musique (sauf quelques exceptions spécifiques), ...

- Cela passe aussi par une complémentation pour nourrir le système nerveux épuisé par cet état d'alerte permanent, calmer les surrénales et réduire le taux de cortisol ... Bref rééduquer votre système endocrinien (hormonal).

- Cela passe par la pratique de nombreuses activités relaxantes au quotidien, et notamment par de l'hypnose (ou méditation guidée), mais aussi un travail important d'ancrage et de nettoyage énergétique.

- Cela passe par une gestion émotionnelle et énergétique précise et fine, qu'il vous faudra apprendre à décrypter, détecter, accepter et accueillir pour les digérer en conscience.


C'est un véritable travail de rééducation, une prise en charge global de votre être. Je peux vous accompagner dans la gestion du stress et de ces crises de panique, en toute bienveillance, car je sais ce que vous vivez. Pour consulter mes tarifs, cliquez ici et pour me contacter : 06 01 38 05 59.


Prenez soin de vous,


Charlène