Lithothérapie : l'hypocrisie spirituelle du bien-être ...

Dernière mise à jour : avr. 11

L'autre jour j'avais rendez-vous avec l'un des fournisseurs de la fameuse chaîne de magasin "les comptoirs de Magellan". J'ai toujours trouvé ces magasins beaux et inspirants, et je voulais moi aussi pouvoir proposer des produits éthiques et artisanaux auprès de mes clients.


lithotherapie-labradorite-danger.jpeg

Désillusion totale...

Quand le charmant représentant de l'un de leurs fournisseurs m'informe qu'en réalité, quasiment aucun de leurs produits n'est issus de filières responsables. Ces magnifiques objets que l'on retrouve dans les rayons ethniques de ces jolies boutiques orientées "bien-être et pleine conscience", sont bel et bien issus d'une production industrielle.


L'envers du décor

Pire encore, il m'apprend qu'en général, les grossistes multiplient leurs prix par 5 avant de les revendre aux petits commerçants... qui eux-même les revendent aux acheteurs en les multipliant par 3. C'est à dire que lorsque vous achetez cette joli théière en fonte d'inspiration asiatique à 40 euros, sachez qu'elle a été vendu en sortie d'usine à 2,60 euros. Je ne sais pas vous, mais moi, ça me révolte. Pour parler de développement durable et de responsabilité sociale de l'entreprise, on repassera...


Quasiment tous les mêmes

Alors quand, lors de mes vacances à Nice, j'ai pu visiter une boutique ésotérique - ancien petit paradis pour l'ex-consommatrice que je suis de "bien-être spirituel importé" - ni une ni deux, j'ai fait de nouveau ma petite enquête sur leur façon de se fournir ces minéraux.

J'y suis allée en souhaitant une pierre qui ferait à ma place le travail de gérer les ondes négatives autour de moi. Et oui, il ne faut pas se voiler la face, mais le développement personnel en prend un coup quant, en utilisant le pouvoir des pierres, on espère que nos problèmes émotionnels se règlent d'eux-même. Ça serait donc si facile ? A quoi bon lire tous les livres de spiritualité si à côté, on refuse de mettre les mains dans la merde (oui elle l'a dit) pour aller voir et déboucher ce qui coince ? Au même titre que les fleurs de Bach, ces outils secondaires ne sont qu'un appui, et non une solution (à la différence que les conditions de production de certaines essences énergétiques florales sont d'un grand respect de l'environnement et des écosystèmes).

En tant que naturopathe holistique engagée "écologie et décroissance", je pense qu'en tant qu'européens bien lotis nous nous devons de trouver des solutions locales à nos tourments. Et non pas confier nos turpitudes intérieures au premier vendeur de lapiz-lazuli et de quartz rose !


Un commerce qui vous veut sincèrement du bien, vraiment ?

Revenons à notre histoire ... Le vendeur, expert en la matière, et dirigeant sa boutique de pierres semi-précieuses depuis plusieurs décennies, me conseille en cristaux, et m'indique la tourmaline noire.

J'ai donc le choix entre deux pendentifs :

  • l'un avec un pendentif socle en argent, vendu 50 euros pièce ;

  • l'autre, "de la camelote" me dit-il, avec une simple boucle en métal pour pouvoir porter la pierre en pendentif, vendu 10 euros pièce ;

Enfin, je remarque qu'il vend également un collier en tourmaline noire ... à 150 euros.

Repartant les mains vides, je m'empresse d'aller visiter le site de son fournisseur puisque j'ai pu en repéré le nom sur les "réserves" de pierres qu'il avait dans sa boutique.


militantisme-ecologie.jpeg

OH STUPEUR, OH TREMBLEMENT : Se serait-il foutu de moi ?!

Étonnamment, les deux pendentifs - le "qualitatif en argent" et le "pendentif camelote" - proviennent du même fournisseur. Pire encore, ils sont vendus au même prix ; soit 0,60 centimes d'euros pièce. Le collier quant à lui, qu'il revendait 150 euros, je l'ai trouvé sur le même site fournisseur à ... 2,50 euros. La litho-thérapie à vraiment bon dos ! Je vous laisse imaginer les conditions de travail et le salaire des extracteurs de ses fameuses pierres. Ces extracteurs qui pour certains ont moins de 7 ans (voir sources en fin de page). Je vous laisse conscientiser sur quoi se base votre bien-être, quand vous pensez porter un quartz rose destiné à ouvrir votre chakra du cœur.


Enfin, les soit-disant thérapeutes "écolo", ne resteront pas sans savoir que l'extraction de ces produits est hautement dangereuse pour l'homme, toxique pour l'environnement et absolument non durable. Renseignez-vous davantage sur l'origine des produits. Et pensez-y lors de votre prochaine virée shopping !


Moralité, pour votre karma, votre orgueil ou votre égo, sachez que lorsque vous achetez ce type de produit, vous vous rapprochez davantage du démon que de l'ange ..!


A bon entendeur,


Pour plus d'informations sur les conditions d'extraction et de production de ces cristaux, vous pouvez lire ces articles :


https://www.thegoodgoods.fr/tgg-news/generale/la-folie-des-cristaux-desastre-humain-environnemental


https://www.theguardian.com/global/2019/jun/16/are-crystals-the-new-blood-diamonds-the-truth-about-muky-business-of-healing-stones


https://www.consoglobe.com/pierres-cristaux-planete-cg