Mon engagement écologique

Dernière mise à jour : avr. 11

Voici la liste (non-exhaustive et améliorable bien entendu) des actions qui sont aujourd'hui pour moi un bon sens éthique et écologique au sens large :

troyes-sport-vélovoie.jpeg

Piste cyclable vers le lac de la forêt d'Orient - Troyes


A la cuisine :

- Consommation alimentaire exclusivement bio exceptée pour les produits de la mer que je choisi avec un label de pêche durable, et sauvage (car le poisson d'élevage bio ne voit même pas la couleur de l'eau de mer de toute sa vie) ;

- Consommation de protéines animales modérées : de la viande et du poisson 3 fois par semaine, des œufs pour le reste de la semaine et une part fromage de chèvre/brebis bio acheté une fois par mois ;

- Consommation d'huiles végétales bio produites en France dont l'huile de chanvre, économe en eau et rustique (peu de besoins de traitement, même bio), olive, colza, lin et tournesol ;

- Consommation de produits crus, germés et avec la peau, le plus possible (selon le respect de nos tempéraments) : lentilles germées, quinoa germé, etc.

- Consommation de pain fait-maison issues de graines bio : farine de sarrasin surtout ;

- Consommation de légumes bio et locaux, issus de deux circuits courts : Amap + marché de producteur ;

- Consommation de produits exotiques limitée et en voie de réduction : lait de coco 1 brique par mois, avocat 2-3 par mois quand de saison, produits de soja très ponctuellement (une fois par mois), mais ... des bananes, ça c'est difficile pour nous de réduire ! ;

- Des sacs à vrac achetés au biocoop ;

- Des bocaux pour la conservation ;

- Des plantes aromatiques bio cultivées à la maison ;

- L'eau de cuisson des aliments est réutilisée : œufs, pomme de terres, etc.) pour la santé, le ménage ou la cuisine ;

- Des produits alimentaires évités : plats industriels, fritures, produits sur-emballés ;


Dans la maison :

- Electricité consommée chez Enercoop, pour valoriser l'énergie la plus renouvelable possible ;

- Des plantes dépolluantes et une aération quotidienne plutôt que des produits antibactériens, désinfectant etc.

- Des ampoules LED, allumés uniquement quand indispensable ;

- Les téléphones éteints la nuit (pour économiser la batterie et l'électricité) ;

- Une température limitée entre 16°-18° ;

- Le chauffage éteint lors des aérations ;

- Les appareils électriques débranchés quand chargés ou inutilisés ;


Dans la salle de bain :

- Un dentifrice fait-maison, simple, universel et économique, avec du charbon, du bicarbonate et de l'argile. La même recette depuis 2 an et demi. That's all.

- Un savon de Castille fait-maison minimaliste à base d'huile d'olive bio française, 500ml d'huile pour un an de savons. What else ?

- Un shampoing solide fait-maison à base d'argile et d'huile de chanvre bio françaises, simple et efficace, utilisé 1 fois par semaine, d'une durabilité de 4-6 mois.

- Des serviettes hygiéniques faites-maison en tissus recyclés.

- Des noix de lavages (coquilles du fruit de l'arbre Sapindus Mukorossi) et une lessive faite-maison avec notre savon et du bicarbonate de soude.

- Des machines à laver à 60° de 20 minutes pour le linge peu sale.

- Une douche par personne tous les 3-4 jours, et l'utilisation de gants de toilette les autres jours.

- De l'huile de chanvre bio française pour le visage quant il faut sortir dehors pour affronter le froid et la pollution.

- Un déodorant fait-maison à base d'argile et de bicarbonate français utilisé rarement (bonne hygiène de vie = pas besoin de déodorant, de même pour les cotons-tige !).

- Une poudre matifiante pour le visage faite-maison à base d'argile verte française et de cannelle bio à appliquer après l'huile de chanvre.

- Une lotion nettoyante faite-maison pour le visage, à base d'eau et de vinaigre de cidre bio et française.


Dans les toilettes :

- Des coupons de serviettes de bain recyclées en papier toilette pour les petites commissions. Parce que l'urine n'a rien de "sale" et est même un antiseptique naturel.

- Du papier toilette recyclé (et non chloré quand j'en trouve) pour les autres commissions.


Pour l'entretien :

- Du vinaigre blanc pour le nettoyage du sol, de la poussière, de la douche et des toilettes.

- Un balais.

- Des chiffons en microfibre.

- Une brosse à légumes et une brosse à vaisselle (le tawashi est à mes yeux peu pratique et peu hygiénique).

- Du savon de castille fait-maison.


Pour la santé :

- L'utilisation ponctuelle d'une dizaine d'huiles essentielles seulement (pas dans la lessive, ni dans le savon, ni dans le shampoing ...) ;

- L'utilisation de l'argile, du vinaigre de cidre, du sel de mer, du citron, et du gingembre, pour les infections et inflammations ;

- La consommation de kéfir, de chicorée, de graines germées et de tisanes, tout ça en bio, pour le microbiote ;

- L'achat de produits de santé auprès de laboratoires français ;


A l'extérieur :

- Des déplacements à pieds quand <20-30 minutes de marche à l'aller ;

- Des sacs cabas réutilisables ;

- Les courses cumulées avec d'autres tâches (rdv pro, sortie, etc.) pour rentabiliser le trajet en voiture ;


Au travail :

- Un tampon encreur à l'encre de chine pour les cartes de visites faites sur du papier.

- Des factures envoyées par mail ;

- Les retours de consultation envoyés par mail.

- La suppression de mail et de suivis de mailing inutiles ;


Autres :

- Des emballages cadeau avec des journaux recyclés / des cadeaux dématérialisés ;


Points d'amélioration en vue :

- Filtration supplémentaire de l'eau du robinet : actuellement perles de céramiques

- Suppression du déodorant => travail sur le nettoyage des humeurs et l'hygiène de vie

- Suppression du savon de douche => travail sur les humeurs et brossage à sec

- Création d'un potager => quand on aura un jardin

- Création d'un compost => quand on aura un jardin

- Récupérer mon vélo resté dans le nord !


POURQUOI JE NE CROIS PAS AU ZERO DECHET :

vitrine-bazar.jpeg

Vitrine d'une boutique indienne à Bruxelles


On entend et on voit un peu partout des ateliers, des témoignages, des objets, sur le "zéro déchet". Sur youtube et sur d'autres blogs, on peut découvrir d’innombrables recettes DIY (Do It Yourself) prônant le zéro déchet.

Réfléchissons ensemble une minute à cette mode faussement écologique du zéro déchet.

Le zéro déchet dans le cas où l'on va avec son panier, chercher ces légumes directement à l'amap je suis d'accord, bien entendu. Mais croire qu'on ne produit pas de déchets parce qu'on va au biocoop avec ses sachets vracs, c'est faux. Ne soyons pas dupes, les sucres, farines & co ne sont pas arrivés par saupoudrage miraculeux jusque dans les distributeurs du magasin !

De même pour la tendance au DIY, bonne dans l'idée mais qui très souvent produit des déchets car nécessite des matières premières, emmaillotées dans des ... emballages. Aussi, prôner le zéro déchet et commander 24 huiles végétales différentes sur Aromazone, provenant des 4 coins du monde, n'est absolument PAS ECOLOGIQUE.


Faire-maison je dis OUI, MAIS à plusieurs conditions :

- Différencier ENVIES et BESOINS : moi aussi j'ai envie de nouvelles fringues, moi aussi je suis sensible au packaging attrayant de certains produits, mais je sais prendre du recul face à ces envies qui ne sont que des pulsions de passage. En n'y cédant pas, je me positionne comme résistante au consumérisme ;

- Être minimaliste dans ses besoins : réinterroger leur existence pour les comprendre, les apprivoiser et pour ensuite y répondre plus durablement ;

- Être sobre dans les produits en réponse à ces besoins : la plupart du temps, j'utilise des produits qui peuvent avoir plusieurs utilités, ce qui réduit la quantité de produits différents, la quantité d'achats et d'impacts inhérents dont le poids économique de ces achats : j'ai au final plus de budget pour me procurer des produits d'excellente qualité et participer à des événements locaux très sympa ;

- Favoriser la production locale : je cherche toujours si je peux privilégier un produit local plutôt que national, voir même si je ne peux trouver une alternative récup' ou recyclage ;


Vous l'aurez compris, les ateliers pour créer 15 sortes de savons et de shampoings différents, très peu pour moi ! Je vise la simplicité, l'efficacité et la sobriété, voila tout.